2022 Mai - article de presse

 Voici un article publié sur le site l'Actu.

PORTRAIT. À Pantin, Alaric Chagnard grave les émotions dans le bois avec ses masques de théâtre

Japon, Mali, Indonésie… Alaric Chagnard fabrique des masques à partir de ses voyages dans son atelier de Pantin. Des créations et des émotions taillées dans le bois des masques.

Dans son atelier installé à Pantin, en Seine-Saint-Denis, Alaric Chagnard confectionne des masques pour des compagnies de spectacle depuis plus de vingt ans.

suite de l' article

2022 avril - Laboratoire plateau

 Le 1er avril l'Association des créateurs de Masques a organisé un Laboratoire de recherche autour de l'exposition Le Masque et de l'Animal.

Plus de renseignement:

Sophie Hutin porte le masque de "La Vrillette"








Léa Loyer porte le masque de "Papegai"

















2022 Mars - "L'épopée d'Hermès" à Dunkerque au Bateau Feu

 

L'Épopée d'Hermès

Le spectacle d'Emmanuelle Laborit auquel j'ai eu le plaisir de collaborer joue à Dunkerque

au

BATEAU FEU - Scène nationale

 Tous publics :

mercredi 2 mars 2022 | 15h
vendredi 4 mars 2022 | 20h

↘ Scolaires :

jeudi 3 mars 2022 | 10h | 14h30
vendredi 4 mars 2022 | 14h30

mise en scène Emmanuelle Laborit | jeu Julia Pelhate et Isabelle Voizeux | dramaturge / oreille extérieure Alessandro Gazzara | créateur lumière Samy Hidous | créateur son Gilles Normand | créatrice vidéo Virginie Premer | créatrice costumes Louise Watts | créateur masques Alaric Chagnard | créateur ombromanie Philippe Beau | créatrice théâtre d’ombre Aurélie Morin | habilleuse Constance Grenèche | un spectacle de IVT - International Visual Theatre



2022 Février - Atelier Masque aux Archives

Dans le cadre de l'année Molière, le 24 et 25 février a eu lieu un atelier de fabrication de Masques aux Archives départementales de l'Hérault - Montpellier. Un moment de partage entre générations, les mains dans la matière et la tête sur une scène imaginaire... Autour d'Arlequin, Pantalone, Pulcinella ou le Capitan, autant de masques qui ont inspiré les personnages de Molière, Sganarelle, Geronte, Argante, Sylvestre... une vingtaine de stagiaires réjouis ont exploré la fabrication de masques. 

Un grand merci à Fred Chauvet et Brigitte Rambal pour avoir accompagné ce moment.

















Les masques réalisés pendant ces deux jours de travail et chaussés pour la première fois dans les Archives, sur le site de Pierres Vives - Montpellier

2022 Février - Exposition Le Masque et l'animal - vernissage

L'exposition de l'Association des Créateurs de Masques LE MASQUE ET L'ANIMAL est encore visible jusqu'à mi avril!

 Lors du vernissage nous avons pu assister à la projection du film "Le Masque et l'animal" et à des performances improvisées:

Keng Keng Dang avec un masque de Sébastien Bickert

Michael Jasmin avec un masque de sa facture, 

Lydia Sevette avec son masque cochon,

la Cie Xènos avec un masque de Dominique Bernstein 

et la présence du trio bestial des organisateurs, chaussant leur masque:

Emmanuelle Mouque Raggi, Alban Lebrun, Alaric Chagnard.


Photos dans l'ordre: Keng Keng, le trio bestial, la Cie Xenos, le RinoferosPunk (mon dernier masque) 







2022 Février - Exposition Le Masque et l'animal

LE MASQUE ET L’ANIMAL  

  


Exposition de masques  

  

Du 1er février au 16 avril 2022 

  

Vernissage le 1 février de 18h à 21h  

et à 19h Performances masquées,  

sur réservation :https://my.weezevent.com/lemasqueetlanimal 

  

  

Animal à poils ou à plume, bête mythique ou animal de compagnie, tout sculpteur de masque s’est un jour confronté à la représentation de la bête. Figurer, ou plutôt « transfigurer » l’animal, puis chausser le masque pour se glisser dans la peau originelle, retrouver le bestial, le primaire, le pulsionnel : un projet fascinant pour le créateur de masque comme pour le comédien. Quels masques pour permettre au corps de l’acteur de retrouver les instincts primaires ? Quelles techniques et matières pour donner forme à l’animal ? Le cuir, le bois, le papier, le tissu ? Quels choix esthétiques ? Réalisme ou stylisation ?  

  

Quelques questions que l’exposition abordera en s’appuyant sur les différents regards, les différentes techniques et esthétiques des membres de l’Association des Créateurs de masques.  

  

 

Cette exposition est organisée par l’Association des Créateurs de Masques sur la proposition du Théâtre sans Toit, et du Théâtre aux mains nues. 

  

Masques de:  

Aidjai, V.Akaï, A.Bligait, L.Burgholzer, A.Chagnard, Y.Chemmoul-Barthélémy, T.Dalle Carbonare, M.Donadoni, J.Dubois, J.Eidenbenz, P.Forian, C.Fournier Servaud, T.François, M.Gras, L.Laporte, A.Lebrun, J.Loucif, Malaho, M.Mathon, E.Mouque Raggi, C.Munoz, S.Perocco di Meduna, L.Sevette. 


L'exposition sera accompagnée d'une Installation vidéo.   

  

 AU

Théâtre aux Mains Nues – 45 rue du Clos – 75020 – Paris


Métro Porte de Bagnolet ou Maraîchers –  

Ouvert du lundi au vendredi de 10H à 17H et en soirée les jours de spectacle. 


www.lescreateursdemasques.fr

Mail:  lescreateursdemasques@yahoo.fr


Une exposition organisée pour l'Association par le quatuor bestial : E.Mouque Raggi, A.Chagnard, A.Lebrun, M.Mathon

2021 Novembre - Article de presse "L'épopée d'Hermès" sur le site L'Oeil d'Olivier

"L'épopée d'Hermès" sur le site: L'Oeil d'Olivier


L’épopée d’Hermès, un conte d’images à la beauté époustouflante

14 novembre 2021

Avec L’épopée d’Hermès, Emmanuelle Laborit sort de son sac à malices un spectacle réjouissant, adapté très librement de l’œuvre de Murielle Szac, Le feuilleton d’Hermès. Quand la parole laisse place aux images et libre court à notre imaginaire, cela fait un bien fou !

L’IVT est un lieu phare de diffusion et de création pour le théâtre bilingue, malentendant et entendant, visuel et corporel. Il est unique. Il est fragile. Car la différence n’est pas toujours de mise dans notre société. Ici, c’est bien souvent à nous les « normaux » de faire l’effort de se mettre à la place de l’autre. Ici, celui qui nous est annoncé comme coupé du monde puisqu’il n’entend pas et ne peut se servir du langage oral possède enfin un endroit de culture fait pour lui. Autant le dire, à chaque spectacle de l’IVT, il me semble que le sourd n’est pas celui que l’on pense. Là où, pour la majorité dont j’appartiens, il faut les mots, la parole pour comprendre ce qui est raconté, d’autres ont su développer une faculté qui les a amenés à percevoir bien plus loin. Une image, un geste, un signe, un silence, une tension du corps où du visage leur permet de lire bien plus que ce qui est énoncé. On pourrait croire que d’assister à un spectacle de l’IVT cela demande un effort fou ! Et bien pas du tout, cela nous demande juste de lâcher prise et de se laisser porter par ce qui nous est présenté.

La mythologie grecque décortiquée 

En s’attaquant au mythe grec, Emmanuelle Laborit n’a pas peur de nous égarer. Car il n’y a pas plus compliqué que de suivre cette filiation issue de Zeus ! On peut y paumer son latin à défaut de son grec ancien ! En s’appuyant sur l’œuvre de Murielle Szac, Le feuilleton d’Hermès, la comédienne et directrice du lieu sait que l’on ne va pas perdre notre fil d’Ariane dans ces méandres. Nous allons suivre ce drôle de petit bonhomme appelé Hermès, messager ailé voire zélé de son père, le plus grand des dieux, et des autres divinités de la mythologie. En une bonne heure, il va nous raconter sa naissance, celle de son père, celle des hommes, celle du monde. C’est du condensé ! Souvent notre mémoire se raccroche à nos souvenirs et les autres fois, on se dit qu’il serait bon de se replonger dans La mythologie pour les nuls. Mais on suit avec plaisir ce qui nous est narré sans un mot exprimer verbalement.

Une adaptation réjouissante 

Elle est belle la mise en scène d’Emmanuelle Laborit où se mélange comme un ballet, le langage des signes, les images, les masques et surtout les ombres chinoises. Chaque tableau est une merveille pour nos yeux et surtout pour notre entendement. Quelques mots sont jetés sur une des trois toiles qui ornent le plateau, permettant de nous guider. Mais, là n’est pas l’essentiel Tout nous est insufflé par les magnifiques visuels, par la musique qui ne nous rentre pas uniquement par les oreilles mais aussi par le corps, et surtout par l’interprétation des actrices. Elles sont épatantes ces deux comédiennes sourdes, Julia Pelhate et Isabelle Voizeaux. Passant d’un style à un autre, théâtre d’ombres, masques, gestuel, mime, maîtrisant leur corps, leurs mains avec lesquelles elles font des prouesses, ces charmantes dames n’ont eu de cesse de nous surprendre, de nous embarquer, de nous toucher, de nous faire rire. N’hésitez pas à grimper sur les ailes d’Hermès pour vous envoler dans des contrées où l’imaginaire est à la fête ! Et si vous avez sous la main des gamins, à partir de 9 ans, amenez les avec vous, car eux, ils vont s’élever encore plus loin. C’est l’apanage de la jeunesse de ne pas se compliquer l’entendement !

Marie-Céline Nivière

L’épopée d’Hermès d’après l’œuvre de Murielle Szac
IVT, International Visual Théâtre
7 cité Chaptal

75009 Paris
Du 10 au 21 novembre 2021

Durée 1h

Tournée
du 2 au 4 mars au Bateau Feu – Scène nationale de Dunkerque

Adaptation et mise en scène d’Emmanuelle Laborit
Avec Julia Pelhate et Isabelle Voizeux
Dramaturge et oreille extérieure par Alessandro Gazzara
Créateur lumière – Samy Hidous
Créateur son – Gilles Normand
Créatrice vidéo Virginie Premer
Créatrice costumes – Louise Watts
Créateur masques – Alaric Chagnard
Créateur ombromanie – Philippe Beau
Créatrice théâtre d’ombre Aurélie Morin
Teinture des costumes – Carole Nobiron – atelier Rézéda
Habilleuse – Constance Grenèche
Regard extérieur de Jennifer Lesage-David

Crédit photos © IVT-Vincent Quenot